Appel à innovations n°8

Industrie du futur #2

La « French fab » vise à promouvoir l’industrie française connectée, innovante et créative. La Région des Pays de la Loire a décidé de déployer cette dynamique dans chacun des territoires en lien étroit avec les industriels Bpifrance et l’Alliance pour l’industrie du Futur.

L’industrie du futur recouvre l’ensemble des solutions permettant d’accéder à une compétitivité nouvelle pour les entreprises industrielles. Voici quelques situations où le dispositif RÉSOLUTIONS « Industrie du futur » pourrait être mis à contribution en soutenant la mise en place de solutions innovantes :

Nouveaux modèles économiques et sociétaux, stratégie et alliances. —- Comment intégrer les objets connectés et l’internet industriel pour améliorer sa compétitivité ? —- Quelles technologies avancées de production pour mon produit ? —- Comment avoir une nouvelle approche de l’Homme au travail, une organisation et un management innovants ? —- Quels sont les nouveaux modèles économiques sociétaux, stratégies et alliances ? —- Comment faire évoluer mon usine ou ma ligne de production vers des îlots connectés et optimisés ? —- Comment mettre en place de nouveaux modèles économiques et sociétaux, stratégie et alliances ?

En partenariat avec
LES ÉTAPES
23/08/2018
1,5 mois

Appel à problématiques

entreprisescandidatez
2/10/2018
21 jours

Choix des problématiques

22/10/2018
évènement

Lancement de l’appel à solutions

1,5 mois

Appel à solutions

solutionneursen savoir plus
2/12/2018
15 jours

Choix des solutions

13/12/2018
évènement

La finale

3 mois

Développement des solutions

Découvrezles vainqueurs
13/03/2019

Découvrez les 5 problématiques

et les vidéos des solutionneurs à venir

Le 17 décembre, chaque entreprise a choisi la proposition la plus adaptée à son besoin, s’engageant de fait à travailler conjointement avec le solutionneur pendant 3 mois pour co-développer concrètement la solution retenue et l’adapter à la situation initiale.

Anjou Maquette Prototypage
Module de surveillance Imprimante 3D

Le prototypage est un savoir-faire particulier qui demande une grande réactivité auprès des clients.
Les moyens de production évoluent rapidement, mais assez peu en termes de rapidité d'exécution de la phase d'impression. Les temps de cycle d'impression est donc une phase incompressible et néanmoins très sensible. En effet, le moindre écart de température, la moindre vibration, le moindre souci matière engendre des modifications irréversibles sur la pièce et la condamne généralement à être rebutée.

Nous recherchons donc une solution pour avoir un module de surveillance sur nos machines qui permette de nous alerter en cas de dysfonctionnement ponctuel de la machine. Ce module n'est actuellement proposé par aucun fabricant de machines.

Delta Composants
Développement d’un compteur de feuilles

Les opérateurs manipulent énormément de feuilles. Ils chargent et déchargent les machines par paquets de feuilles (entre 3 et 40 feuilles par paquet environ). Le nombre de feuilles par paquet est conditionné par plusieurs éléments, mais en particulier par l'épaisseur du papier et la finesse des outils nécessaire à la réalisation de cette dentelle numérique.

Le papier étant une matière dite vivante, les opérateurs ne peuvent pas préparer des paquets de feuilles trop longtemps à l'avance sous peine de voir celui-ci se déformer et donc contraindre l'usinage.

Nous recherchons donc une solution qui nous permette de compter automatiquement les feuilles en vue de réaliser très rapidement des paquets d'une quantité prédéfinie. Nous avons besoin que la quantité de feuilles soit modifiable en fonction de chaque prestation.

Equip’santé Biron
Passer à l’ère industrielle par l’impression 3D

Equip'Santé Biron fêtera en 2019 ses 100 ans dans la chaussure orthopédique.
Depuis plus de 30 ans, nous produisons aussi des prothèses (jambes, bras, etc.) et des orthèses (Corsets par exemple).
Depuis toujours, tout le process est fait à la main : un(e) applicateur(trice), diplômé(e), rencontre le patient, fait des empruntes à la main, puis fabrique en plâtre, bois ou mousse, ce qui servira de support pour la fabrication de la chaussure, de la prothèse ou du corset.
Nous comptons à ce jour 12 applicatrices et applicateurs.
Ce temps de prise d'empreinte, de moulage, de coulage, de rectification, est très chronophage pour les applicateurs(trices)
Notre projet est global : réaliser nos appareillages en impression 3D.

SARR
Outillage assisté de sertissage

SARR porte ce projet en tant que membre d’un groupement dédié à l’activité de câblage de faisceaux dans la filière véhicule animé par Id4CAR.
Parmi les problématiques partagées par ce groupement, un développement parait nécessaire au niveau de l’outil de sertissage. En effet, cet outil qui prend la forme d’une pince (il en existe des dizaines de types différents) est très fréquemment utilisé par les opérateurs et permet de réaliser un sertissage d’une cosse électrique sur fil.
L’effort exercé sur l’outil est relativement important mais et est réalisé avec une certaine répétition. Ceci a pour conséquence des sollicitations musculaires importante et donc des TMS.
Notre objectif est donc de limiter les risques de déclaration de TMS ou de maladies professionnelles au niveau des bras/ avant-bras/ poignets/ mains.
Aucune solution n’existe aujourd’hui sur ce marché pour répondre à cette problématique.

Plug'IN

La 5e problématique de la thématique Industrie du Futur #2 sera sélectionnée dans le cadre du dispositif Plug'IN organisé par la CARENE et Nantes Métropole. Pour plus d'informations, merci de vous rapprocher auprès du pôle EMC2 qui pilote le dispositif.

Découvrez les vainqueurs
Anjou Maquette Prototypes

La solution proposée est un dispositif intelligent de surveillance par la vision.

DELTA COMPOSANTS

Conception et mise en place d’une solution sur-mesure par une approche pratique et collaborative.

EQUIP’SANTE BIRON

Transformation de la réalisation des modèles pour les réaliser complétement en impression 3D. Numérisation et stockage numérique des modèles des patients et enfin définition d’un procédé complet économique et flexible.

SARR

Un exosquelette (basé sur des principes biomimétiques simplifiés) viendra envelopper les poignées de la pince de sertissage. L’énergie de serrage sera apportée sous forme pneumatique ou électrique, en fonction de l’étude préliminaire.